Blog Posts du Sunday 11 Sep 2022

Blowing in the Wind: See the Chords
Le Déserteur : Voir les Accords

(Créé le dimanche 11 sept. 2022 17h11, Modifié le dimanche 11 sept. 2022 17h19).Translate

(Créé le dimanche 11 sept. 2022 17h00, Modifié le dimanche 11 sept. 2022 17h01).Translate

(Créé le dimanche 11 sept. 2022 13h48, Modifié le dimanche 11 sept. 2022 13h49).Translate

(Créé le dimanche 11 sept. 2022 13h23, Modifié le dimanche 11 sept. 2022 13h23).Translate

(Créé le dimanche 11 sept. 2022 13h17, Modifié le dimanche 11 sept. 2022 13h18).Translate

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/section_lc/LEGITEXT000006070719/LEGISCTA000006136040/

(Créé le dimanche 11 sept. 2022 09h08, Modifié le dimanche 11 sept. 2022 09h16).Translate

(Créé le dimanche 11 sept. 2022 07h48, Modifié le dimanche 11 sept. 2022 07h49).Translate

(Créé le dimanche 11 sept. 2022 07h15, Modifié le dimanche 11 sept. 2022 07h18).Translate

Elections législatives : en Suède,
l’extrême droite aux portes du pouvoir

Riksdagsval: i Sverige extrema högern vid maktens portar

Le parti Démocrates de Suède, qui se revendique nationaliste et antisystème, pourrait se retrouver dans la majorité si la droite remporte les élections législatives, dimanche 11 septembre.

Det demokratiska partiet i Suède, som hävdade nationalism och antisystem, kommer att återgå till majoriteten om beslutet återgår till parlamentsvalet, den 11 september.

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/09/11/elections-legislatives-en-suede-l-extreme-droite-aux-portes-du-pouvoir_6141111_3210.html

Bien malin celui qui oserait prédire l’issue des élections législatives, dimanche 11 septembre, en Suède. Depuis des semaines, tous les sondages vont dans le même sens : les résultats s’annoncent très serrés, au point qu’une réédition des élections de 2018 se profile déjà. Il avait alors fallu quatre mois au premier ministre sortant, le social-démocrate Stefan Löfven, pour obtenir la confiance des députés.

En attendant, un parti sort déjà largement vainqueur de cette campagne inédite. Fondé par d’anciens fascistes, en 1988, le parti Démocrates de Suède (SD) est crédité d’une deuxième position, derrière les sociaux-démocrates, avec plus de 20 % des intentions de vote (contre 17,5 % en 2018). Mais la formation d’extrême droite, dirigée par Jimmie Akesson, se retrouve aux portes du pouvoir, dédiabolisée par la droite libérale conservatrice, prête à en faire sa force d’appoint au Parlement pour assurer son retour au gouvernement, après huit ans dans l’opposition.

Il y a quatre ans, pourtant, les SD étaient encore considérés comme des pestiférés. Interrogée, en juin 2018, sur un éventuel rapprochement avec le parti d’extrême droite, la patronne des chrétiens-démocrates, Ebba Busch Thor, avait répondu qu’elle ne voyait pas un tel « développement se produire » dans les vingt années suivantes. Dans un lapsus révélateur, la même Ebba Busch Thor a qualifié, début septembre, les SD de « parti bleu » : un qualificatif réservé à la droite traditionnelle.

(Créé le dimanche 11 sept. 2022 07h02, Modifié le dimanche 11 sept. 2022 07h07).Translate

Voir les Accords

(Créé le dimanche 11 sept. 2022 05h55, Modifié le dimanche 11 sept. 2022 05h57).Translate